La tradition du bouquet de mariée

Origine du bouquet de la mariée

La pratique du bouquet de la mariée en France remonte au Moyen-Âge à l’époque des guerres saintes. Les croisés auraient rapporté de leurs voyages cette tradition. En ce temps, le bouquet se composait de fleurs d’oranger qui représentaient la pureté de la mariée.

De la fin du XIXe à la veille de la Première Guerre Mondiale, il était de coutume de déposer le bouquet sur un coussin de velours que l’on recouvrait d’une cloche en verre. Cette disposition devait permettre de conserver le bouquet de la mariée tout au long de l’union.

Si l’on veut respecter la tradition, c’est au futur mari de se charger du bouquet…  mais celle-ci est souvent détournée, la mariée préférant se charger elle-même du choix. Si vous y tenez, n’hésitez pas à guider votre futur en le renseignant sur vos attentes : type de fleurs, couleurs, forme etc.

Signification de la tradition du bouquet de la mariée

La signification du bouquet de la mariée prend surtout son sens dans la coutume du lancer du bouquet ! Encore aujourd’hui, toutes les jeunes femmes (ou presque) rêvent secrètement de l’attraper… et de se marier dans l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*